Le MLM au quotidien

MLM: comment tirer partie de nos échecs

la force de l'erreur

Vive les échecs !

 

Oui, je sais, dit comme ça c’est curieux ! Mais, soyons clairs, nos erreurs et nos échecs nous construisent et ne sont vraiment nocifs que si nous n’en tirons pas un enseignement. En revanche, si l’on s’en sert pour grandir, ce ne sont que des réussites reportées

En MLM, nous sommes amenés à nous former et à travailler en même temps. Du coup, on peut dire que l’on apprend “sur le tas”, d’où un certain nombre d’erreurs et d’échecs incontournables. Rien de bien grave, à condition de le prendre avec un peu de recul.

 

Fidèle à mon habitude, je vous propose donc un petit script pour vous aider à avancer:

 

  1. Autopsie de l’échec: avant de passer à autre chose, chercher à comprendre ce qui n’a pas fonctionné. D’où vient le problème? Cela peut venir de notre contact qui n’est pas du tout réceptif, mais nous pouvons aussi avoir notre part de responsabilité. S’il s’agit d’une erreur ou d’une maladresse de votre part, en prendre conscience vous évitera de refaire 2 fois la même bourde.. Si à la même action vous obtenez toujours les mêmes réactions, il est temps de se poser les bonnes questions. L’avantage de travailler en équipe c’est que vous pouvez, vous devez même travailler sur ce problème avec votre sponsor.
  1. Remettre les choses en perspective en se posant une simple question: “je dispose de combien de vies???” En ce qui me concerne, et jusqu’à preuve du contraire, je n’en ai qu’une …. Si c’est votre cas, continuez à vous demander: “combien de minutes, d’heures ou de jours de cette seule et unique vie suis je prêt à sacrifier pour cet échec???”
  1. Se féliciter : même si le résultat n’est pas au rendez vous: vous avez eu le courage d’essayer quelque chose, bravo, rien que ça c’est une victoire!
  1. Se remettre en selle immédiatement: rien de mieux que l’action pour oublier. Rester statique est la pire des solutions…

 

Lorsque vous étiez enfant, vous êtes tombé environ 2000 fois avant de savoir marcher. A chaque fois, vous vous être relevé sans vous poser de questions. Aujourd’hui, vous courez ! La vie est un éternel recommencement, refaites le !

L’un des plus grand distributeurs de mon entreprise m’a dit un jour: “ la seule différence entre toi et moi, c’est qu’on m’a dit non plus souvent qu’à toi”. SI vous ne vous exposez jamais à un “non”, c’est que vous ne vous exposez pas du tout et autant dire que votre activité ne décollera pas…

Pour récolter, il faut semer, il faut planter. Plantez vous et tôt ou tard, vous récolterez

 

Alors, vous savez quoi? Vive les échecs !

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share this post



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.