Le MLM au quotidien

Interview exclusive ! : Mr Philippe Dailey


p-daley-100x100Philippe Dailey

.Philippe Dailey est Président d’Honneur de la Fédération de la Vente Directe ayant occupé successivement des fonctions de Président de la Fédération de la Vente Directe (FVD), de Président de la Fédération Européenne de la Vente Directe (FEDSA), de Président du Comité du Service aux Associations de la Fédération Mondiale de la Vente Directe (WFDSA) etpendant onze ans de Délégué Général de la Fédération de la Vente Directe (FVD).

Auteur de “La vente directe par réseau”, il partage avec nous son expérience, revient sur l’histoire de la vente directe en réseau, son installation en France, ses codes et sa déontologie, et enfin, l’organisation propre à ce métier. En tant que leader cet ouvrage vous aidera à vous professionnaliser.

 

 

Photo Guide fond blanc-2

 

Pour vous le procurer: http://www.cpdirectconsulting.fr/?page_id=65

 

Mr Dailey a gentiment pris le temps de répondre à deux questions:

 

  1. Quel est, selon vous, le plus grand obstacle à la réussite dans ce métier?

 

Une activité de Vente Directe porte dans sa désignation son principale obstacle : La Vente. Il s’agit d’un phénomène spécifiquement français car malheureusement l’image de toutes les activités commerciales est a priori négative dans notre pays. J’ai effectué toute ma carrière dans la vente alors que je suis un ingénieur ayant une license de Droit et je suis fier d’être un bon vendeur car ce métier a considérablement enrichi ma personnalité. Avoir la chance de rencontrer des personnes extrêmement diverses, d’apprendre progressivement à communiquer puis à convaincre est une expérience de vie qui ne se limite pas à l’exercice d’une activité professionnelle. Elle vous apporte un épanouissement qui se lit sur le visage de tous ceux qui vont à la rencontre des autres.

Le deuxième obstacle est l’indépendance ce qui est aussi une marque très forte de la société française. Être un indépendant, avoir la maîtrise de son activité professionnelle, prendre ses responsabilités est une attitude qui est peu enseignée et de nombreuses personnes ont le sentiment d’un saut dans l’inconnu dont elles ne se sentent pas capables.

Ces obstacles il faut les franchir pour devenir plus fort, pour être maitre de sa vie et alors il est possible d’exercer ce métier avec la passion qu’il mérite.

2. Peut-on encore parler de Vente Directe lorsqu’il n’y a plus de contact direct avec le client?

Le développement de l’usage d’Internet provoque cette question mais c’est un raisonnement trop simpliste. Tous les progrès des outils de communications ont été les outils majeurs du développement de la Vente Directe car ils ont permis une communication 24 heures sur 24, sept jours par semaine entre tous les acteurs, les distributeurs, leurs clients et leur entreprise. Internet est un fabuleux outil pour la Vente Directe mais il doit être maitrisé. Internet permet une communication de plus en plus riche, de plus en plus fréquente entre tous ces acteurs. La relation personnelle est nécessairement un préalable indispensable sinon la relation est totalement impersonnelle et n’a plus la même saveur. Nous savons bien que dans le Ecommerce l’humain est absent et nous savons bien que la Vente Directe est créatrice d’un lien social trop souvent absent de notre société. Ce lien humain entre tous les acteurs de la Vente Directe ne peut que s’enrichir du monde digital, bien évidemment si ce lien social est à l’origine de la relation et si la pratique digitale respecte une déontologie spécifique. L’économie collaborative est l’économie de demain et la Vente Directe y a toute sa place.

Merci Monsieur pour le temps que vous nous avez consacré, nul doute que votre éclairage parlera à tous ceux qui s’épanouissent dans la Vente Directe !

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share this post



One thought on “Interview exclusive ! : Mr Philippe Dailey

  1. Je débute dans la vente directe et je me retrouve tout à fait dans la difficulté de VENDRE et de m’ORGANISER.
    Suis particulièrement intéressée par ce livre.
    Merci pour ce partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *