Le MLM au quotidien

Vive le vent !

MLM. Activité ventée

Vive le vent !

 

 

Cela ne vous aura pas échappé, nous sommes en automne ! Les feuilles tombent sous l’effet d’un petit vent frisquet et les comptines de notre enfance s’incrustent dans notre cerveau à nous rendre zinzins…

Au fil du temps, le mot “vent” s’est vu affublé de bien des sens différents. Le plus évident évoque un mouvement d’air. Le plus drôle évoque le pétou sorti de votre auguste derrière. Bref, ventilons…Le plus récent se retrouve dans l’expression “ se prendre un vent”, autrement dit, se prendre un rateau, se faire envoyer aux fraises ou aux pelotes. Bref, se faire ignorer ou rejeter. Perspective fort peu agréable, mais pas rédhibitoire. Notons au passage que l’espèce humaine serait éteinte depuis longtemps si les hommes ne savaient pas encaisser et laissaient tomber au premier vent mis par une jolie fille ( ça marche aussi avec les moins jolies…). Demandez à des couples mariés depuis 35 ans si le coup de foudre a été immédiat. Il y a fort à parier que dans le lot un certain nombre se sont pris des vents de leur futur partenaire avant que les choses ne s’arrangent.

Le MML est un métier trés “venté” à défaut d’être “vanté”. C’est le cas de toute A-vent-ure…. On se prend des vents plus souvent qu’à notre tour et malheureusement, les prospects ne tombent pas comme les feuilles d’automne. Mais, gardons en tête qu’un non” est rarement définitif et que le printemps, avec ses jeunes pousses, finira bien par revenir.

Le distributeur se doit de savoir composer avec le vent s’il ne veut pas être balayé comme fétu de paille. A cette fin, je vous ai concocté un :

 

 

Petit traité du vent à l’usage du distributeur

 

 

Le distributeur avec le vent apprendra à composer s’il veut être dans le vent. S’il veut avoir le vent en poupe, le distributeur , vent de travers et vent contraire évitera. Dans la vie de ses prospects ne passera pas en coup de vent et se tiendra vent debout contre les obstacles. Luttant contre vent et marées, le distributeur regardera de quel côté souffle le vent s’il veut du vent dans ses voiles. Afin de ne pas se battre contre des moulins à vent, le distributeur ne jettera pas inutilement ses forces au vent. Il lui faudra avoir vent des prospects interessés afin d’être dans le vent. Enfin , à force de prendre des vents, le distributeur finira par comprendre d’où vient le vent.

 

Allez, bon vent en cette période de l’Avent !!!!

 

Print Friendly, PDF & Email
Share this post



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.